Écrire alors que je préfère gribouiller..

postit_1

J’ai toujours aimé dessiner. Je suis de l’école : une image vaut mille mots.

Mais aujourd’hui, je me trouve confrontée au besoin viscéral de partager mes expériences, étant profondément convaincu que, quelqu’un quelque part, peut apprendre et profiter de tout mes essais… erreur..!

J’ai donc décidé de relever mes manches, de combattre ma gêne maladive face à l’écrit, et de me jeter tête première dans l’univers du blogue.

Vous devrez excuser mes cafouillages, mes expérimentations, mes libertés parfois prises avec la langue française.. Malgré tout cela, je m’engage à une chose : partager à coeur ouvert et avec générosité les hauts et les bas (et pas seulement hormonales) de ma vie de femme en périménopause, vivant en ville, intéressée par tout ce qui sort de l’ordinaire et qui peut nous amener vers une vie plus sereine, plus vraie, plus sincère face à nous même.

J’aimerais commencer avec le processus complexe et long qui m’a amenée à écrire ce billet aujourd’hui. Mais ça, c’est pour demain!

Sincèrement.

Cléo